Licenciement sans préavis

À jour en Janvier 2018

Écrit par les experts Ooreka
Employeur montre la porte du doigt

En principe, en cas de licenciement (personnel ou économique), le salarié effectue une période de préavis avant la rupture effective de son contrat de travail. Mais, dans certaines hypothèses, le salarié licencié est privé ou dispensé de préavis. Quelles sont-elles ?

Licenciement sans préavis : impossibilité de l'effectuer

Le salarié est privé de son droit au préavis dans plusieurs cas de figure.

Licenciement pour faute grave ou lourde

La faute grave et la faute lourde se caractérisent par l'impossible poursuite du contrat de travail du salarié, y compris de manière temporaire. Le salarié est alors tenu de quitter son emploi au jour du licenciement, sans effectuer de préavis.

Lorsque l'employeur permet au salarié d'effectuer le préavis, il prive le licenciement du motif de faute grave ; le licenciement est requalifié en licenciement pour faute (faute simple, cause réelle et sérieuse).

De même, le salarié licencié qui commet, au cours de son préavis, une faute grave ou lourde est privé de la fin de son préavis.

À noter : en cas de licenciement pour faute grave ou lourde, l'employeur n'est pas tenu au paiement de l'indemnité compensatrice de préavis.

Licenciement pour cas de force majeure

En cas de force majeure (destruction de l'entreprise suite à une catastrophe naturelle, décès de l'employeur), le salarié ne peut, en général, effectuer son préavis. Il bénéficie de l'indemnité compensatrice de préavis.

Licenciement pour inaptitude physique

Le salarié licencié pour inaptitude physique (maladie ou accident) n'est pas en mesure de continuer son travail : il est privé de préavis. Dans ces conditions, l'employeur n'est pas tenu au paiement de l'indemnité compensatrice de préavis, sauf si la déclaration d'inaptitude est consécutive à une maladie professionnelle ou un accident du travail.

Attention : pour autant, il convient de vérifier les dispositions conventionnelles (convention collective, accords collectifs) car elles peuvent prévoir des dispositions plus favorables au salarié tel que l'existence d'un préavis pour tout type de licenciement. Dans un tel cas, elles doivent être respectées et appliquées.

Licenciement sans préavis : plusieurs cas de dispense

Le salarié peut être dispensé d'exécuter son préavis dans 3 cas de figure.

Décision unilatérale de l'employeur

L'employeur peut décider - sans contestation possible du salarié - de dispenser le salarié de son préavis. Il signifie sa décision de manière claire et précise, en général dans la lettre de licenciement. Dans ces conditions, il est tenu au paiement de l'indemnité compensatrice de préavis.

Requête du salarié accepté par l'employeur

Le salarié est dispensé de préavis, à sa demande, sous condition d'acceptation par l'employeur. Cet accord commun doit être formalisé par écrit, afin d'éviter tout litige.

Bon à savoir : Le salarié qui demande une dispense de préavis, acceptée par l'employeur, n'a pas droit au paiement de l'indemnité compensatrice de préavis. De même, le salarié ne peut prétendre au chômage pendant la durée légale de préavis.

Décision unilatérale du salarié

Lorsque l'inexécution du préavis est imposée par le salarié, sans l'accord de l'employeur, le salarié peut être tenu au paiement de l'indemnité compensatrice de préavis, ainsi que le paiement de dommages et intérêts en réparation du préjudice subi par l'employeur au terme de la rupture abusive.

Versement d'une indemnité compensatrice de préavis

Le salarié dispensé qui n'exécute pas son préavis a droit au bénéfice d'une indemnité compensatrice de préavis. L'indemnité compensatrice de préavis est égale à la somme des rémunérations que le salarié aurait dû recevoir s'il avait exécuté son préavis :

  • salaires ;
  • primes et avantages ;
  • RTT ;
  • congés payés ;
  • heures supplémentaires et pourboires.

Cette indemnité se cumule avec les indemnités de rupture (indemnité de licenciement, indemnité compensatrice de congés payés, etc.).

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Pour aller plus loin


Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez les conseils d'un spécialiste.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !